27/05/2011

Images sanglantes de Syrie

Fermée aux journalistes, la Syrie d'Assad réprime dans le sang à l'abri des regards. Ou presque. Quelques images, de qualité médiocre, prises avec des téléphones portables, nous sont parvenues. Mais vendredi, Amnesty international a mis en ligne des vidéos numériques qui ont été prises par des Syriens, et sorties du pays. La thèse gouvernementale, voulant faire passer les manifestants pacifistes pour des groupes terroristes armés tombe. Ce samedi, à Genève, une marche partira du palais des Nations à 14h en solidarité avec le peuple syrien. Pour ceux qui voudraient mieux comprendre la nature du régime de Bachar el-Assad, au pouvoir depuis bientôt onze ans, et la grande diversité de la mosaïque syrienne, il faut lire l'excellent livre de Caroline Donati, "L'exception syrienne" publiée en 2009. Celle-ci explique notamment qu'à la mort d'Hafez, le père de l'actuel président, Bachar el-Assad, les forces militaires et sécuritaires ont pris l'ascendant sur le parti et la présidence. Elles demeurent cependant l'instrument du clan Assad et des Alaouites au pouvoir. Et cela n'exonère en rien la responsabilité du président Bachar el-Assad dans les massacres qui ont fait déjà mille morts à travers le pays dont un tiers dans la seule ville de Deraa.  

"L'exception syrienne, entre modernisation et résistance" par Caroline Donati, La Découverte, 2009, 354 pages.

 

16:36 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : syrie, amnesty international, bachar el assad, livre, donati | |  Facebook

Commentaires

Question ,comment voulez vous voir une amélioration du climat de guerre dans cette région,du côté syrien les armes russes qui au grand dam des Israéliens peuvent tomber aux mains d'islamistes et de l'autre les américains cherchant une fausse solution connaissant parfaitement la situation des pays arabes,qu'il fait bon être président de nos jours courant de ci de là faisant semblant et le peuple se méfiant de plus en plus de ceux les gouvernant,le bordélisme aurait-il déteint sur des hommes et femmes plus très jeunes et mangeant à qui mieux mieux sur le dos des rameurs européens,on ne peut manger et boire autant sans effets secondaires médicalement parlant,alors cherchez l'erreur!Kroutchev lui l'avait bien compris lors d'une séance à l'ONU tout le monde se souvient de sa colère digne d'un tsunami envers le gouvernement américain ayant à coeur de jouer au gendarme du monde mais n'ayant pas quitté l'âge des culotte couches car considérés comme gamins toute leur vie par les habitants eux-même ayant depuis longtemps compris qu' aux USA c'est débrouille toi,le ciel t'aidera

Écrit par : lovsmeralda | 29/05/2011

Les commentaires sont fermés.